Mon histoire

 Pour me présenter, il est important de vous livrer une part de moi, une part de mon histoire, histoire qui m’a amenée là où je suis maintenant et qui me procure un épanouissement professionnel et personnel plus que rêvé et espéré par tous.

Et pourtant…Le milieu de l’esthétique n’était certainement pas une évidence à 15 ans, j’ai donc laissé le système scolaire décider pour moi …

J’ai toujours été une élève studieuse et très scolaire, ce n’est donc pas l’échec scolaire qui m’a amené vers cette voie, il est important pour moi de le préciser, cette profession étant malheureusement déconsidérée et les préjugés qui en découlent tellement nombreux encore.

J’ai choisi cette voie à 19 ans après un baccalauréat littéraire et une année d’études en hypokhâgne.

A cette époque le plaisir d’écrire et de créer au travers de ma plume m’animaient et me poussaient à persévérer sur ce chemin.

Malgré cette irrépressible envie d’écrire, il fallait justement que j’arrive à écrire ma propre histoire, et décider de mon avenir tout simplement pour créer mon propre chemin et non celui dicté par le système ou par des facilités scolaires.

Cette envie de créer, je la retrouvais dans le maquillage, dans cette ouverture sur un monde de couleurs et de lumière sans limite et en toute liberté.

C’est grâce au maquillage et à l’art qu’il représente que j’ai troqué la plume contre les pinceaux.

J’ai choisi de remettre les compteurs à zéro, de bousculer les codes, de renverser les préjugés et de passer mon CAP et BP Esthétique cosmétique vente dans une école parisienne renommée pour me permettre d’obtenir le « bagage » nécessaire dans l'hypothèse où malheureusement je ne pourrais pas vivre du maquillage.

Et puis l’évidence s’est produite, le métier d’esthéticienne m’a touchée en plein cœur et m’a permis de m’engager dans la vie et dans notre société au service des autres et au service de leur bien-être.

J’y ai ressenti tous les bienfaits et toute la bienveillance que ce métier pouvait apporter à autrui, à ceux qui souffrent, ceux qui se dévalorisent, ceux qui sont épuisés, ceux qui ne prennent pas de temps pour eux, ceux qui s’accrochent et qui luttent au quotidien avec leur propre histoire, bref à ceux qui en ont besoin et ceux qui l'ignorent.

C’est avec la maîtrise de toutes les connaissances esthétiques que j’ai pu apporter réconfort, douceur et mieux-être à des femmes qui en avaient besoin avec empathie et bienveillance.

Maquiller ce n’est pas transformer mais sublimer la beauté dissimulée en vous, cette beauté intérieure, ce regard timide pétillant et joyeux mais qui n’ose pas se montrer aux yeux de tous.

Masser, c’est atteindre votre cœur et votre esprit par le toucher en vous permettant de vous libérer et d’accéder à un véritable lâcher-prise.

Etre votre esthéticienne, c’est être à l’écoute de votre peau, de votre corps, de votre histoire belle ou douloureuse et d’être la personne qui sera là le temps d’un instant, vous offrant une parenthèse de douceur en vous proposant des soins qualifiants et adaptés.

Être au service des autres a donc été pour moi une révélation et une évidence !

Je suis fière d’être esthéticienne car être esthéticienne c’est ma formation, mon domaine d’activité, ça revient à être fière de moi, fière de mon parcours, de qui je suis, de ce qui est important pour moi. Et c’est important aussi pour vous de porter ce regard bienveillant et favorable sur vous, sur qui vous êtes. Il y a de nombreuses valeurs dans notre métier comme le partage, le don de soi, puisque dans ce secteur, on se met à disposition des autres, de leur bien-être, de leur mieux-être, on travaille avec son corps, son écoute, sa pensée. C’est un véritable don de soi au quotidien. Ce sont des valeurs très importantes que l’on partage.

Choisir Max’Elle Beauté, c’est donc choisir une personne passionnée qui prendra soin de vous et qui mettra son professionnalisme au service de votre beauté et de votre bien-être.

Choisir Max’Elle Beauté, c’est choisir l’authenticité, l’expérience et le savoir-faire.

Et c’est grâce à ce savoir-faire artisanal et aux formations qualifiantes que je peux le faire aujourd’hui, car c’est un métier rigoureux et précis qui ne laisse pas de place à l’«’à peu près »

L’organisation est précise, le perfectionnisme est indispensable, ainsi qu’une bonne connaissance en anatomie, cosmétologie et en biologie, sacré défi pour une ancienne littéraire !

Rien n’est superficiel dans ce métier tout est authentique, il suffit juste de regarder avec son cœur et de voir cette beauté, beauté souvent ignorée mais qui est pourtant présente en chacune d’entre nous.

« La perle ignore sa valeur, la fleur son parfum, la femme sa beauté »

 

A très bientôt !

 

Laurie

HORAIRES

Lundi/Mardi/Vendredi/Samedi

9h30/19h30

Mercredi et Jeudi

14h30/19h30

Max'Elle Beauté

Tél : 07 68 70 76 98

max.elle.beaute@gmail.com

MES PARTENAIRES

  • Facebook Social Icon

Paiement en :  

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now